Vous êtes ici : Version françaiseFAQ

FAQ rentrée 2020/2021

Etudiants

Dans quelles situations doit-on porter ou non un masque à l'université ?

Le port du masque est obligatoire dès lors que vous pénétrez et vous déplacez dans l'enceinte de l'université, à l'intérieur des locaux (salles de cours, amphithéâtres, y compris durant les enseignements, couloirs, halls, cafétérias...) comme à l'extérieur.

Il n'existe pas de contre-indication au port du masque actuellement.

Quelques situations médicales exceptionnelles pourront être prises en compte mais seul l'avis du SSU, strictement basé sur les recommandations des autorités de santé, fera foi (pas de validité d'un certificat médical extérieur)

A t-on le droit de manger, boire ou fumer dans l'enceinte de l'université, ce qui implique de retirer son masque ?

Il est possible de manger, boire ou fumer dans l'enceinte de l'université. Cependant, il est fortement déconseillé de le faire de manière prolongée afin d’éviter tout risque de propagation du virus. De plus, il faut alors se mettre à l’écart ou s'isoler.

Que dois-je faire si je présente des symptômes compatibles avec une infection au COVID 19 (fièvre et/ou toux et/ou courbatures, fatigue inexpliquée, et/ou maux de tête inhabituels et/ou perte de goût ou d'odorat) ?

Je m'isole, je reste chez moi et je contacte mon médecin traitant ou un médecin du SSU (au 02 47 36 77 00) pour évaluer la situation.

J'ai été en contact, au sein de mon domicile ou à l'extérieur, avec une personne positive au Coronavirus, et je ne présente pas de symptômes, que dois-je faire ?

Je reste chez moi et je contacte immédiatement mon médecin traitant ou un médecin du SSU, qui va qualifier si le contact est à risque ou non. S'il s'agit d'un contact à risque, il s'assurera, en lien avec l'Assurance Maladie, de l'identification et du traçage de l'ensemble des personnes contacts, au plus vite, et me donnera la marche à suivre (à quel moment réaliser le dépistage par RT-PCR notamment, les signes à surveiller etc.)
Si j'ai été informé du contact à risque par l'Assurance Maladie, je respecte les consignes que l'on m'a donné. Je contacte ma faculté pour les informer de ma situation et faciliter l'identification de contacts potentiels à l'université.
Dans tous les cas, si le contact est bien à risque, je ne peux pas revenir en présentiel à l'université pendant 14 jours après la date du dernier contact.
Pour toute question, je peux contacter le SSU au 02 47 36 77 00

Qui dois-je prévenir à l'université si je suis testé positif au COVID 19 ?

Je contacte, par téléphone ou mail, ma faculté (secrétariat de mon département) pour les informer de ma situation. Le secrétariat fera ainsi remonter l'information à la direction de l'université, au Service de Santé Universitaire et au médecin de prévention des personnels, en respectant la confidentialité, afin que toutes les mesures soient prises pour identifier des cas contacts potentiels parmi les étudiants ou les personnels de mon groupe/ma filière

Personnels

Dans quelles situations doit-on porter ou non un masque à l’université ?

Le port du masque est obligatoire dès lors que vous pénétrez et vous déplacez dans l'enceinte de l'université, à l'intérieur des locaux (salles de cours, amphithéâtres, y compris durant les enseignements, couloirs, halls, cafétérias...) comme à l'extérieur.

Il n'existe pas de contre-indication au port du masque actuellement.

Pour les personnels de l’université qui présenteraient des problèmes de santé spécifiques posant des difficultés sur cette obligation de port du masque, seul l’avis du médecin du travail pourra permettre une adaptation du poste vis-à-vis du port du masque. Les agents devront faire une demande de rendez-vous auprès du service de médecine de prévention de l’université afin de faire le point avec le médecin du travail .

Quels sont les symptômes évocateurs de la covid-19 ?

  • Une fièvre (une température corporelle normale est inférieur ou égale à 37,5° le matin et inférieur ou égale à 37,8° le soir)
  • Des frissons, des courbatures
  • Une toux, des maux de gorges
  • Le nez qui coule
  • Une fatigue importante
  • Des difficultés respiratoires ou une sensation d’oppression thoracique
  • Une perte de l’odorat ou du goût
  • Des maux de tête inhabituels
  • Des troubles du transit (diarrhée)

Que faire si vous présentez des symptômes ?

  • Vous devez rester chez vous.
  • Vous ne devez pas vous rendre sur votre lieu de travail et prévenir votre supérieur hiérarchique de votre impossibilité à venir travailler.
  • Contactez votre médecin traitant.
  • Vous devrez immédiatement réaliser un test de dépistage RT-PCR dans un laboratoire spécialisé (liste sur le site de l’Assurance maladie ou santé.fr).
  • Restez isolé jusqu’à l’obtention des résultats du test.
 
  • Si le test est positif :
    • Restez isolé jusqu’à la guérison.
    • Surveillez l’évolution des symptômes, prenez votre température 2 fois par jour.
    • Contacter votre médecin traitant si vous avez un doute, si des symptômes s’aggrave ou deviennent inhabituel, ou pour tout autre problème de santé.
    • Si vous avez des difficultés à respirer, contacter immédiatement le 15
  • Si le test est négatif :
    • Respectez les consignes de votre médecin traitant surtout s’il vous demande de continuer votre isolement jusqu’à disparition des symptômes.
    • Un retour sur votre lieu de travail peut être envisagé en respectant strictement les mesures de protection et les gestes barrières.

Que faire si un membre de votre foyer présente des symptômes et que vous ne présentez pas de symptôme ?

  • Vous devez rester chez vous
  • Vous ne devez pas vous rendre sur votre lieu de travail et prévenir votre supérieur hiérarchique de la situation
  • Vous devrez immédiatement réaliser un test de dépistage RT-PCR dans un laboratoire spécialisé (liste sur le site de l’Assurance maladie ou santé.fr)
  • Restez isolé jusqu’à l’obtention des résultats du test
  • Si le test est positif :
    • Restez isolé jusqu’à la guérison ou pendant 14 jours à compter de la guérison de la personne malade.
    • Surveillez l’apparition de symptôme, prenez votre température 2 fois par jour.
    • Contacter votre médecin traitant si vous avez un doute, si des symptômes apparaissent, deviennent inhabituel, ou pour tout autre problème de santé.
    • Si vous avez des difficultés à respirer, contacter immédiatement le 15.
  • Si le test est négatif :
    • Restez isolé.
    • Surveillez l’apparition de symptôme, prenez votre température 2 fois par jour.
    • Vous devez refaite un test 7 jours après la guérison du malade : s’il est négatif, vous devez continuer votre isolement encore 7 jours avant de pouvoir revenir sur votre lieu de travail.
  •  Si le membre malade de votre foyer a réalisé un test qui s’avère négatif et que votre test est également négatif, un retour au travail peut être envisagé en respectant strictement les mesures de protection et les gestes barrières.

Que faire si vous avez été en contact avec une personne vivant hors de votre foyer, présentant des symptômes évoquant la covid ou diagnostiquée covid positive et que vous ne présentez pas de symptôme ?

  • Vous devez rester chez vous
  • Vous ne devez pas vous rendre sur votre lieu de travail et prévenir votre supérieur hiérarchique de la situation
  • Vous devrez immédiatement réaliser un test de dépistage RT-PCR dans un laboratoire spécialisé (liste sur le site de l’Assurance maladie ou santé.fr)
  • Restez isolé jusqu’à l’obtention des résultats du test
  • Si le test est positif :
    • Restez isolé jusqu’à la guérison ou pendant 14 jours à compter du dernier contact avec la personne malade
    • Surveillez l’évolution des symptômes, prenez votre température 2 fois par jour
    • Contacter votre médecin traitant si vous avez un doute, si des symptômes apparaissent, deviennent inhabituel, ou pour tout autre problème de santé
    • Si vous avez des difficultés à respirer, contacter immédiatement le 15
  • Si le test est négatif :
    • Restez isolé pendant 14 jours à compter du dernier contact avec la personne malade
    • Pendant votre isolement, surveillez l’apparition de symptômes, prenez votre température 2 fois par jour
  • Si la personne malade avec qui vous avez été en contact a réalisé un test qui s’avère négatif et que votre test est également négatif, un retour au travail peut être envisagé en respectant strictement les mesures de protection et les gestes barrières.
     

Que faire si vous n’avez pas de médecin traitant ou qu’il n’est pas disponible, ou que vous ne trouvez pas de laboratoire ?

Appelez le 0 800 130 000 (service gratuit + appel gratuit) pour être orienté vers un médecin généraliste et/ou un laboratoire spécialisé

Comment anticiper la possibilité de pouvoir poursuivre votre activité professionnelle si vous êtes en contact avec un cas suspect de covid-19 ?

Malgré toutes les précautions prises, il est possible de se retrouver confronter à un cas suspect de covid-19 dans sa vie personnelle et professionnelle. Afin de tenter de limiter l’impact professionnel qu’une procédure d’isolement pourrait entrainer, il est possible pour les agents de garder avec eux leur matériel professionnel afin de pouvoir s’adapter un possible télétravail en urgence.

Quel est le risque de transmission par les surfaces souillées ?

À ce jour, les recherches suggèrent que le virus peut dans certaines conditions rester infectieux jusqu’à quelques heures sur une surface contaminée. Il est donc recommandé, par mesure de précaution, de nettoyer les surfaces fréquemment et récemment touchées par des mains potentiellement contaminées.
Selon les dernières publications scientifiques (https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/maladie-covid-19-nouveau-coronavirus), le virus se dégrade après quelques heures sur une surface et n’est donc plus dangereux : le nettoyage des surfaces n’est donc plus nécessaire.
Cela implique que :

  • il n’est pas utile de désinfecter le sol, les murs ou le courrier car ce sont des surfaces qui passent peu de main en main.
  • Un objet ou une surface non manipulés au moins une journée peuvent être réutilisés sans risque de contamination.
  • Quand on touche certaines surfaces fréquemment manipulées par d’autres (boutons de porte ou d’ascenseur, matériel informatique commun, etc.), il faut se laver ou se désinfecter les mains avant, éviter de se toucher le visage et bien se laver ou désinfecter les mains après.
  • Quand on sort, c’est le respect des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale qui permet de se protéger efficacement du virus.

A t-on le droit de manger, boire ou fumer dans l'enceinte de l'université, ce qui implique de retirer son masque ?

Il est possible de manger, boire ou fumer dans l'enceinte de l'université. Cependant, il est fortement déconseillé de le faire de manière prolongée afin d’éviter tout risque de propagation du virus. De plus, il faut alors se mettre à l’écart ou s'isoler.

Protocole en cas de symptômes, en cas de test positif ou en cas de contact à risque avec une personne positive au Covid-19 

Logigrammes  Covid ou de suspicion de Covid

Logigrammes situations administratives possibles - Covid 19